La chaîne logistique peut-elle être un atout ?

La chaîne logistique rassemble tous les flux physiques : production, transport, stockage, livraison, quarantaine qualité...
Avec à la clé, des impacts forts sur le prix de revient et le niveau de service.

Les leviers pour maîtriser la chaîne logistique existent :
- l'anticipation, pour être en position d'optimisation des flux et de gestion des risques, plutôt qu'en position de réaction
- les systèmes informatiques pour optimiser les transports, l'ordonnancement de la production, les stocks
- les instances d'arbitrage pour obtenir période par période un équilibre le commerce et les flux...

Pour améliorer la performance de la chaîne logistique, on s'appuiera sur la formule "le mieux est l'ennemi du bien".
Avant de construire les solutions informatiques ou les organisations, on analysera le contexte :
- trouver "le centre de gravité" de la chaîne logistique, c'est-à-dire le processus sur lequel il est possible et utile d'agir
- déterminer la prévisibilité du marché (on n'agira pas dans le cadre d'un marché stable ou dans le cadre d'un marché aléatoire)
- comprendre le degré de fluidité des relations entre les maillons de la chaîne
Puis on travaillera étape par étape sur 2 axes
- l'axe technique, de construction des systèmes et des processus
- la gestion du changement, pour favoriser le développement du consensus autour des solutions

Les ingrédients pour améliorer la performance logistique : trouver l'équilibre entre la techique et l'animation
- la maîtrise technique est nécessaire pour traiter des sujets complexes comme la gestion des prévisions ou l'optimisation
- la capacité à animer est nécessaire pour favoriser l'adhésion

Article écrit par Antony Breyton. 2010.
N'hésitez-pas à me contacter si vous voulez parler "Gestion de la chaîne logistique"